Devenir autonome en codant

L’école africaine réinventée (6). Plusieurs structures proposent des formations digitales pour susciter des vocations, améliorer sa logique ou se reconvertir. Et miser sur l’avenir.

La petite licorne à crinière jaune n’a qu’une seule mission : sauter pour éviter les régimes de bananes qui volent dans sa direction. Mais, pour Témi, 10 ans, l’opération est plus complexe : corriger les bugs du jeu video qu’il a conçu. « Il me reste un bloc de code à déplacer mais là, je peine », avoue l’écolier de CM2, dans une salle de Happy Coders Academy, la nouvelle école abidjanaise de code et de robotique à destination des enfants et des adolescents.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *